Traitement de la thrombose

L'objectif principal du traitement aigu est d'empêcher les complications telles que l'embolie pulmonaire ou le syndrome post-thrombotique.

En cas d'événement thromboembolique aigu, un traitement par anticoagulants est immédiatement instauré pour contrer l'extension du thrombus et le détachement de caillots

Le médecin décide alors s’il commence un traitement anti thrombotique par injections ou/et  un traitement orale.

Le traitement par médicaments anticoagulants dure généralement 3 à 6 mois en fonction du risque de thrombose présent.

Si le risque est élevé,  ex. thrombophilie congénitale sévère ou thromboses à répétition, le traitement médicamenteux peut aussi être plus long, voire permanent.

En plus du traitement médicamenteux, le cas échéant, des mesures de physiothérapie sont prises (cfr exercices), notamment, par exemple, les chaussettes médicales de prévention de la thrombose, qui soutiennent la fonction veineuse et luttent contre la stagnation du sang dans les jambes.

Chaussettes de  contention

En clinique, cet effet est soutenu par les chaussettes de prévention de la thrombose, enfilées en position allongée. En présence d'une maladie veineuse chronique ou de symptômes de varices, le port de chaussettes de  contention permet de soutenir la pompe musculaire à chaque pas grâce à la contention exercée depuis l'extérieur.



Il faut bouger suffisamment pour stimuler correctement la circulation sanguine !

Pour plus d’informations, renseignez-vous auprès de votre médecin traitant.