Immobilisation de la jambe et thrombose

Voir la liste complète des facteurs de risque

 

Le risque de thrombose est connu chez les patients « plâtrés » dont la circulation sanguine est modifiée par la mise au repos (par exemple d´une jambe) imposée par le plâtrage.
Certes, la circulation n'est pas stoppée par l'immobilisation, mais elle est considérablement ralentie puisque la pompe musculaire du mollet ne peut pas fonctionner normalement.