Inflammation aiguë grave et thrombose

Voir la liste complète des facteurs de risque

 

Les inflammations aiguës graves, par exemple une pneumonie ou une infection des voies urinaires, peuvent aussi augmenter le risque de thrombose. Cela s'explique par une augmentation du nombre de cellules de l'inflammation dans le sang, par le fait que les patients concernés sont souvent immobiles (car alités), et qu'ils se déshydratent plus que d'habitude à cause de la fièvre et également parce qu'ils boivent moins.