Examens Médicaux

En cas de symptômes susceptibles de signaler une thrombose ou une embolie, il convient de consulter immédiatement un médecin. Celui-ci pourra confirmer ou exclure la présence d'une thrombose ou d'une embolie.

Tout d'abord, il calculera la probabilité clinique (PC) grâce à un score formalisé (ex. score de Wells). Pour cela, des informations standardisées issues de l'anamnèse et de l'examen clinique sont converties en points dont la somme représente le degré de probabilité de présence d'une thrombose. La PC est divisée en deux niveaux (élevée - faible) ou en trois niveaux (élevée - moyenne - faible).

Si la probabilité de thrombose est limitée, un test en laboratoire est utilisé pour l'exclure, le test des D-dimères. Les D-dimères sont des produits de dégradation fabriqués lors de la formation et de la dissolution d'un thrombus et que l'on peut détecter dans le sang. En cas de forte suspicion de thrombose, on pratique une échographie qui permet, dans la plupart des cas, de poser le diagnostic. Lors de l'échographie de compression, on appuie le transducteur sur la veine pour vérifier si elle est libre ou si elle est obstruée par un thrombus (voir photo).

 

Échographie de compression

La radiographie des veines (avec utilisation de produit de contraste, phlébographie), la tomodensitométrie (TDM) et la tomographie par résonance magnétique (TRM) offrent d'autres possibilités de diagnostic.